Formule E: Stoffel Vandoorne, 5e à Séoul, n’est pas encore sacré champion du monde

Formule E: Stoffel Vandoorne, 5e à Séoul, n’est pas encore sacré champion du monde
Photo News

Stoffel Vandoorne n’est pas devenu champion du monde de Formule E, les monoplaces électriques, samedi à Séoul à l’issue de la 15e des seize courses de la saison. Le Courtraisien a pris la 5e place de la course au volant de sa Mercedes, en ne prenant aucun risque, et a ajouté 10 points. Il reste confortablement leader du championnat avant la dernière course, mais son plus proche rival le Néo-Zélandais Micth Evans (Jaguar) s’est imposé, sous safety car. Il a ainsi réduit l’écart de 36 à 21 points au classement du championnat (195 à 174). Le troisième pilote qui pouvait encore briguer la couronne le Suisse Edoardo Mortara (Venturi) a été contraint à l’abandon et a perdu ses ultimes chances. La 16e et dernière course se courra dimanche à Séoul.

Parti en 7e position sur la grille, Vandoorne a pris un départ prudent sur la piste détrempée tracée dans le parc olympique des Jeux de 1988 de la capitale sud-coréenne. Dès le premier tour, la course a dû être arrêtée (drapeau rouge) à la suite d’un carambolage qui a impliqué pas moins de 8 voitures qui ont toutes manqué un virage. Nyck de Vries, l’équipier de Vandoorne et champion en titre, a dû attendre une dizaine de minutes pour sortir de sa voiture. En cause, la Nissan de Sebastien Buemi était tout simplement venu finir sa course posée sur le halo de la Mercedes. Le Néerlandais totalement indemne grâce à cette protection n’a été libéré que quand une grue est venue soulever la voiture du Suisse.

Un nouveau départ lancé a été donné et le Néo-Zélandais Mitch Evans, 3e sur la grille, qui avait pris les commandes avant l’interruption n’a jamais vraiment été menacé. Après un nouvel accident, la safety car est intervenue dans les derniers tours fixant le classement au passage sous le drapeau à damiers.

Evans a signé sa 6e victoire en Formule E, la 4e cette saison, devant le Britannique Oliver Rowland (Mahindra), le Brésilien Lucas Di Grassi (Venturi), le Britannique Jake Dennis (Andretti) et Stoffel Vandoorne (Mercedes).

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Moteurs