Découverte d’un corps coulé dans un mur: «Des gardes à vue sont en cours»

Découverte d’un corps coulé dans un mur: «Des gardes à vue sont en cours»
AFP

« Des gardes à vue sont en cours », a également indiqué à l’AFP Parvine Derivery, procureure de la République adjointe de Nice.

Selon une source policière, dans le cadre de l’enquête, les policiers ont découvert des traces de sang lors d’une perquisition dans le café l’Atrium, dans le centre de Nice, non loin de la Promenade des Anglais.

Le gérant de ce café-brasserie aurait reconnu avoir eu un différend avec un homme, l’avoir tué, puis l’avoir coulé « dans une dalle de béton récemment », selon la même source policière.

Les sapeurs-pompiers ont alors été appelés et ont mis au jour le corps d’un homme dans une dalle de béton fraîchement coulée. Ils ont extrait le corps, qui n’a pas encore été identifié, toujours selon cette source policière.

C’est le témoignage d’un proche de l’homme disparu qui aurait mis la police sur la piste du gérant du café, selon une source proche du dossier.

Jeudi, le café-brasserie était fermé. Le rideau de fer était baissé, portant un scellé de la police sur lequel figurait le motif de l’enquête ouverte, a constaté un journaliste de l’AFP.

Selon une voisine qui a souhaité conserver l’anonymat, les policiers étaient présents « mercredi matin dès 8h00 et jusque vers 23h00 ».

Depuis son appartement, la jeune femme qui a vu des membres de la police scientifique « avec des masques et des combinaisons blanches » a entendu « jusqu’à 15h00 des policiers qui creusaient le sol, au niveau de l’arrière-cour du café ».

Selon une autre jeune femme, employée d’une salle de sport faisant face au café, et qui a également requis l’anonymat, « En fin de journée, la rue a été bouclée sur 200 à 300 mètres ».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers