Air Belgium augmente ses tarifs et ajuste son programme de vols pour l’hiver prochain

Air Belgium augmente ses tarifs et ajuste son programme de vols pour l’hiver prochain
ISOPIX

Une surcharge carburant majorée s’appliquera ainsi à tous les billets vendus à partir du 1er août et pour toutes les destinations assurées par le transporteur, suivie d’une majoration des tarifs en fonction de la destination dès le 1er septembre. Les capacités des avions seront revues, tout comme les programmes de vol en combinant certaines destinations.

Concrètement, les vols vers et depuis la Guadeloupe, par exemple, seront combinés avec la Martinique, tout comme les vols Punta Cana et Curaçao. Cela n’empêchera cependant pas Air Belgium de maintenir le nombre de fréquences prévues par semaine pour chaque destination. Il n’y a, par contre, pas de changement de programme pour les vols vers/au départ de l’Ile Maurice. Ni pour les deux nouvelles lignes vers l’Afrique du Sud (Le Cap et Johannesburg) qui seront lancées depuis Brussels Airport le 14 septembre prochain.

Pour un montant minimal de 25 euros par aller simple, la surcharge carburant majorée s’appliquera, quant à elle, à tous les billets vendus à partir du 1er août et pour toutes les destinations. ? Les tarifs subiront aussi des augmentations (de minimum 50 euros par aller simple), à dater du 1er septembre cette fois, en fonction des destinations.

Les passagers ayant déjà réservé et payé leur billet avant cette date n’auront toutefois pas de supplément à payer, assure Air Belgium.

« Le prix du pétrole ayant atteint des sommets depuis maintenant plusieurs mois, la situation n’est simplement plus tenable », s’inquiète la compagnie. S’ajoutent à cela la faiblesse de l’euro face au renforcement du dollar américain, les effets collatéraux de la guerre en Ukraine et les sanctions contre la Russie qui lui imposent de contourner les territoires russes en rallongeant significativement les temps de vols. « Sans oublier l’inflation des coûts », justifie la compagnie basée à Mont-Saint-Guibert (Brabant wallon).

Cette dernière cite aussi les nouvelles taxes imposées sur le carburant à certains aéroports et la forte augmentation du coût de l’énergie et son impact sur les portefeuilles des clients. « Bien que la demande de voyage reste forte, la reprise post-Covid sera sans doute atténuée par l’augmentation des prix des billets, d’une part, et la diminution du pouvoir d’achat, d’autre part », prédit-elle. Autant de facteurs qui l’ont donc poussée à revoir et ajuster les vols et capacités des avions qui seront mis en ligne pour les prochains mois d’hiver.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Belgique