Mercato: la semaine décisive pour Divock Origi, Axel Witsel et Romelu Lukaku

PhotoNews
PhotoNews

La fin du mois de juin est synonyme de reprise des entraînements pour bon nombre de clubs étrangers. Mais aussi d’avancements significatifs, voire décisifs, dans pas mal de dossiers chauds qui animent le mercato estival. Pour les Diables rouges Divock Origi, Axel Witsel et Romelu Lukaku, cette semaine s’annonce déterminante, eux qui sont attendus pour s’engager respectivement avec l’AC Milan, l’Atlético Madrid et l’Inter Milan. Dénouement(s) imminent(s).

Le dossier avec le dénouement le plus imminent semble être celui lié à Divock Origi. En fin de contrat à Liverpool – où il a marqué l’histoire du club anglais de son empreinte, de son efficacité – l’attaquant a trouvé un accord avec le champion d’Italie en titre. Il est d’ailleurs attendu, ce lundi, à Milan. Puis passera, ce mardi, les traditionnels tests médicaux pour, ensuite, signer officiellement son contrat avec le géant transalpin. En rejoignant Alexis Saelemaekers, il deviendra le deuxième Belge du noyau de Stefano Pioli. En Lombardie, il devrait toucher un salaire d’environ 4 millions d’euros par an, jusqu’en 2026. À 27 ans, il a encore de belles saisons devant lui et, dorénavant, un environnement avec une concurrence un rien moins féroce qu’à Anfield.

Un fameux défi pour Witsel

La situation d’Axel Witsel, elle, est également limpide. Le Liégeois, dont le bail n’a pas été prolongé au Borussia Dortmund, a préféré l’Atlético à d’autres formations européennes. Dont l’Olympique de Marseille et Galatasaray. Le meneur de jeu va donc arriver chez les Colchoneros « por nada » et pour le plus grand bonheur de la trésorerie madrilène pas forcément au beau fixe ces derniers temps… Un contrat d’un an (avec une saison en option) attend sa signature, du côté du Wanda Metroplitano. L’officialisation devrait tomber cette semaine, une fois que le Belge aura réussi les examens médicaux. À lui, ensuite, de prouver qu’il a eu raison de poser ce choix et qu’il est encore capable de rendre de fiers services à un cador du continent. À 33 ans, le défi est de taille.

Englué dans une atmosphère hostile à Chelsea et guère parvenu à charmer Thomas Tuchel, Romelu Lukaku va tenter de rebondir à l’Inter Milan, le club qui lui a permis de s’élever au rang de stars et où il n’a cessé d’empiler les pions pendant deux saisons. Le colosse belge va également devoir essayer de faire oublier, aux tifosis, son départ fortement discuté d’il y a douze mois. Un accord entre les différentes parties a en effet été trouvé autour d’un prêt de 8 millions d’euros (il pourrait monter à 15 millions, en fonction des bonus), le joueur acceptant même de revoir ses émoluments annuels à la baisse (de 12 millions à 7,5 millions), plaçant du même coup son orgueil derrière l’urgence inquiétante de sa situation chez les Blues. Le Diable rouge est maintenant attendu ce mercredi à Milan, afin d’effectuer ses examens médicaux et de signer, dans la foulée, son retour officiel sous la vareuse nerazzurro. En tout cas pour un an, puisqu’aucune option d’achat n’est mentionnée dans la location.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :LombardieItalieMilan

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Foot à l'étranger