Il détenait et diffusait des images pédopornographiques: 37 mois requis

Il a diffusé des images pédopornographiques entre janvier et fin juin 2020.
Il a diffusé des images pédopornographiques entre janvier et fin juin 2020. - Photo News/PHOTO PRETEXTE

Le parquet de Namur a requis ce vendredi devant le tribunal correctionnel une peine de 37 mois de prison à l’encontre d’un prévenu pour détention et diffusion d’images pédopornographiques.

Le prévenu, qui a déjà été condamné à trois reprises pour des attentats à la pudeur, est poursuivi cette fois pour avoir diffusé des images pédopornographiques entre janvier et fin juin 2020.

Le 2 juin 2020, il a réalisé une photo du sexe de son petit neveu âgé de 7 ans, qui a été diffusée. La photo a été prise alors que la sœur de la victime était présente. Le prévenu est en aveux, le témoignage des enfants et l’analyse du matériel informatique confirment les faits. L’unité de psychopathologie légale confirme l’existence d’une paraphilie, la pédophilie, dans le chef de l’auteur des faits.

L’avocate de ce dernier plaide un sursis probatoire, mettant en avant le suivi psychologique entamé par son client et la souffrance de ce dernier face à ses pulsions. Jugement le 16 septembre.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)province de Namur

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers