Un nouveau radar-tronçon opérationnel chaussée de Gand à Bruxelles

Illustration
Illustration - Belga image

Il contrôle le respect du 30 km/h sur la chaussée de Gand, entre l’avenue de Sellier de Moranville et la place Schweitzer, dans les deux sens de circulation.

« À Bruxelles, notre stratégie de contrôle/sanction poursuit notre vision zéro mort zéro blessés sur nos routes », a fait valoir la ministre Elke Van den Brandt. « En collaboration avec les zones de police, nous travaillons donc à sécuriser et à contrôler les zones les plus accidentogènes. La chaussée de Gand est un axe important. Je suis contente que sur celui-ci, la vitesse soit à présent contrôlée de manière systématique. »

Le bourgmestre de Koelkelberg a remarqué que la Région avait déjà placé trois radars fixes sur la chaussée de Gand et l’avenue Josse Goffin, située à proximité, et que des vitesses excessives ont été constatées sur ces axes. « Le choix du radar-tronçon à cet endroit garantit le respect d’une vitesse maximale sur une certaine distance et s’explique notamment par la présence de nombreuses lignes de transports en commun, la concentration d’écoles, de commerces… Berchem-Sainte-Agathe est un village en ville et la sécurité de nos habitants et usagers de l’espace public doit être assurée. C’est une priorité, comme l’apaisement des quartiers. »

Les six autres radars-tronçon bruxellois ont été mis en service dans les tunnels Porte de Hal et Stéphanie, boulevard Léopold III, avenue Jules Bordet, ainsi que sur les quais de Mariemont et Demets. La région compte également 90 radars fixes et 7 Lidar.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES