Budget wallon: c’est confirmé, il n’y aura pas de nouvelles taxes

Budget wallon: c’est confirmé, il n’y aura pas de nouvelles taxes
Isopix

Malgré un contexte difficile, lié notamment à l’inflation galopante, «l’endettement wallon est stoppé, et même diminué. Le solde brut à financer repasse sous la barre des 4 milliards d’euros», a souligné le ministre-président régional, Elio Di Rupo (PS), au cours d’une conférence de presse à Namur.

Selon l’exécutif, l’effort réalisé ces derniers jours dépasse les 800 millions d’euros, «entre les 505 millions qui était à trouver avant le conclave, l’enveloppe de 100 millions dégagés pour faire face aux conséquences de la guerre en Ukraine, les dépenses supplémentaires validées par le gouvernement pour 75 millions d’euros et l’amélioration du solde brut à financer.»

«Ce montant est le fruit d’un travail en 3 axes, comprenant une augmentation des recettes de plus de 300 millions d’euros, dont les 69 millions du fonds de solidarité européen prévu dans le cadre des inondations; une réduction des dépenses de plus de 400 millions d’euros (ajustement des programmes d’investissement, baisse des financements alternatifs, réduction de certains frais de fonctionnement,...) et la mobilisation de la trésorerie des UAP, les Unités d’Administration publique, pour plus de 100 millions d’euros», a de son côté détaillé le ministre wallon du Budget, Adrien Dolimont (MR), dont c’était le premier exercice après la démission de son prédécesseur, Jean-Luc Crucke, au début de cette année.

«Sur ce dernier point, il s’agira de rapatrier de l’argent immobilisé sur le compte des UAP sans empêcher qu’elles mènent leur politique», a précisé le ministre.

Comme nous vous l’annoncions ce lundi matin, il n’y aura pas de nouvelles taxes.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique