Triste nouvelle à Mons: le corps sans vie de Tyron a été retrouvé

Tyron a disparu.
Tyron a disparu. - DR

La disparition de Tyron Lokole-Okonda, âgé de 20 ans, était sans doute l’une des plus inquiétantes. Ce jeudi, vers 16h40, le jeune homme avait été vu pour la dernière fois au magasin « BricoPlanit », chaussée de Ghlin à Mons.

Depuis, Tyron n’avait plus donné signe de vie. Inquiets, ses proches avaient donné l’alerte.

Ce vendredi après-midi, les autorités policières étaient toujours à sa recherche.

Mais la police fédérale annonce ce vendredi soir que le corps sans vie du jeune homme a été retrouvé.

Sarah, disparue à Mons, retrouvée saine et sauve

Bonne nouvelle!
Bonne nouvelle! - Police boraine

La zone de police boraine a lancé un avis de recherche pour une jeune fille de la région âgée de 14 ans qui n’a plus donné de nouvelles depuis ce jeudi. Mais tout est bien qui finit bien : l’adolescente a été retrouvée saine et sauve.

« Elle a été aperçue vers 17h à la gare de Mons. Elle était vêtue d’un pantalon kaki, d’un haut noir avec des courtes manches, d’une sacoche en bandoulière noire, des baskets Jordan blanches et des boucles d’oreilles en forme de cœur », détaillait la police boraine.

La jeune fille mesure environ 1m65, est de corpulence normale, de type africaine, porte les cheveux courts et a les yeux foncés.

Avis de recherche: avez-vous vu Arthur, 9 ans, disparu à Jemappes?

Le jeune Arthur a disparu.
Le jeune Arthur a disparu. - Child Focus

Arthur Sialeu Kamlouk âgé de 9 ans a disparu depuis vendredi, le 13 mai dernier. Child Focus a lancé un avis de disparition ce jeudi. Il a été vu pour la dernière fois à Jemappes.

Arthur mesure 1m60 et est de corpulence normale. Il a les yeux marrons foncés et les cheveux noirs courts. Si vous avez la moindre information quant au lieu où Arthur pourrait se trouver, veuillez contacter Child Focus au 116 000 ou la police au 0800 30 300.

L’avis de recherche tombe seulement près d’une semaine après sa disparition. C’est l’école du jeune qui a alerté les autorités. « Tout dépend des éléments du dossier », détaille Stephan Smets, porte-parole de Child Focus. Selon ce dernier, il n’y a pas d’éléments criminels. « Nous avons tout de même tenu à publier l’avis de disparition vu le nombre de jours qui se sont écoulés depuis la dernière fois qu’il a été aperçu. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mons (Hainaut)Ghlin (c.f. Mons)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers