Elisabeth Borne «parmi les figures les plus dures de la maltraitance sociale»

Elisabeth Borne «parmi les figures les plus dures de la maltraitance sociale»
Belga Image

« Sa nomination commence dès les premiers instants par une tentative de tromperie, Mme Borne serait une femme de gauche », mais « nous ne lui accordons pas ce label », a affirmé M. Mélenchon dans une déclaration à la presse. Il a cité plusieurs réformes portées par l’ancienne ministre du Travail, qu’il tient notamment pour « personnellement responsable qu’un million de chômeurs aient leur allocation baissée », et souligné qu’elle s’était « prononcée pour la retraite à 65 ans ».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde