Deux hommes risquent jusqu’à deux ans de prison pour des coups sur un troisième à Spa

Le tribunal rendra son jugement le 30 mai.
Le tribunal rendra son jugement le 30 mai. - N.L.Archive.

Le parquet a requis lundi devant le tribunal correctionnel de Verviers jusqu’à deux ans prison envers deux hommes pour avoir tabassé un troisième en février dernier à Spa.

Lors d’une soirée festive, les deux hommes ont frappé la victime, qui a dû se rendre à l’hôpital pour se faire soigner. Elle présentait notamment des côtes cassées et une blessure au mollet dont la cause demeure inconnue, mais qui s’apparente à une morsure de chien ou un coup de couteau. La victime souffre d’une incapacité de travail. Le duo d’agresseurs est en aveux.

Ces deux hommes sont bien connus de la justice, le premier étant récidiviste pour des faits de vols et le deuxième présentant un casier judiciaire fourni.

Dans son réquisitoire, la procureure du Roi a relaté que la victime avait d’abord reçu quatre coups de poing. Après des insultes, s’en est suivi un déferlement de violence. La victime a ensuite été abandonnée sur la voirie, avant d’être secourue par une autre personne.

« Il s’agit de faits graves et inadmissibles, avec troubles à l’ordre public » bien qu’il n’y ait pas eu de préméditation, a commenté la procureure. Celle-ci a réclamé deux peines distinctes : deux années d’emprisonnement pour le premier prévenu et 20 mois de prison pour le second.

La défense de chacun des prévenus a, de son côté, rappelé que les deux hommes n’avaient pas nié les coups et a souligné que le duo avait été provoqué. La police et le personnel hospitalier ont d’ailleurs pointé le caractère agressif de la victime, qui a dû être sédatée pour être soignée, a illustré la défense. Les deux avocats ont réclamé une peine autonome de probation ainsi qu’un sursis probatoire, à titre subsidiaire.

Le tribunal rendra son jugement le 30 mai.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Spa (prov. de Liège)Verviers (prov. de Liège)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers