Un premier abri antiatomique installé à Oreye (vidéo)

A 4 mètres sous terre.
A 4 mètres sous terre. - M.GI

Une idée qui a germé il y a plusieurs jours au vu de l’actualité : « Forcément, lorsque l’on voit les informations et l’évolution de la situation, on y pense et on se pose des questions. On se demande ce que l’on ferait en cas d’attaque majeure », commente le gérant, Loris Rosolen.

************

** ********* *** ****** **** **** ** **** ********* ********** ********* ****** ********** ***** ** * ******* **** ***** * ** **** ******** ******** *** ********* *********** **** ********* *** ********* ******* ******** ** ** ******** *********** *** ************* **** **** ****** ******* **** ******* * ***** **** *** **** **** ******** ** * ** * ***

** **** ***** ****** ****** ** **** *** ******* ***** ****** ** ****** ***** ***** ** ******* ***********

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en L'ACTU DE HUY WAREMME

Offre exclusive
Accès illimité à partir de 3,30€/mois

aux articles Sudinfo, LaMeuse, LaNouvelleGazette, LaProvince, NordEclair et LaCapitale
Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.