Des interventions en pagaille et un bilan matériel lourd pour Comines-Warneton

Heureusement, aucune personne n’a été blessée à Comines-Warneton.
Heureusement, aucune personne n’a été blessée à Comines-Warneton. - FB.

Si l’image la plus spectaculaire de cette tempête reste sans conteste la grue qui s’effondre sur le toit du CHwapi à Tournai, c’est bien sur le territoire de Comines-Warneton que l’on recense le plus d’interventions et les vents les plus violents. 120 interventions vendredi, 60 samedi et d’autres dimanche et lundi : l’entité paye un lourd tribut aux caprices du temps. « Les vents les plus forts sont derrière nous. Les situations d’urgence immédiate ont été gérées vendredi, samedi et dimanche par la Zone de Secours, la Police et le Service Technique », entame Alice Leeuwerck.

Depuis lundi, l’heure est au bilan. « Dans un souci de sécurité, nos équipes techniques terminent l’état des lieux de notre patrimoine communal (cimetières, plaines de jeux, espaces verts, bâtiments…) afin de répertorier les dégâts et de sécuriser les endroits touchés par la tempête. Tous les cimetières sont fermés pour le moment. Chaque cimetière pourra rouvrir dès qu’il sera déclaré “safe”, ce qui signifie que certains pourraient rouvrir avant d’autres. Nous observons, selon les cas, des arbres tombés ou à abattre, des stèles effondrées ou qui pourraient tomber, des allées entravées. Les plaines de jeux extérieures sont fermées jusqu’à nouvel ordre, au minimum pour toute la semaine. En plus de travaux d’élagage des arbres, chaque structure de jeu doit être vérifiée avant de pouvoir y accueillir un public d’enfants », énumère la bourgmestre de Comines-Warneton.

Parmi les scènes spectaculaires filmées vendredi, l’arbre qui s’abat sur la plaine de jeux (quai Verboekhoven) a particulièrement marqué les esprits. En outre, certaines salles resteront fermées au public pour la semaine, le temps d’examiner les différents sites et matériels présents dans chacune d’elles. C’est le cas de la salle des sports de Ploegsteert. « Nos experts techniques réalisent en ce moment les vérifications nécessaires », poursuit Alice Leeuwerck.

Dans toute cette tempête, saluons le remarquable travail de ceux qui sont à pied d’œuvre depuis vendredi. À sa manière, la boulangerie Hillewaere a remercié les pompiers de Comines-Warneton en leur offrant le petit-déjeuner dimanche matin…

Les dégâts causés par la tempête

Toiture endommagée pour un commerçant ploegsteertois.
Toiture endommagée pour un commerçant ploegsteertois. - D. Menu.

– Route de Frelinghien, une façade de maison tanguait dangereusement et a dû être démolie par une entreprise spécialisée.

– Quai Verboeckhoven, deux arbres se sont abattus sur une plaine de jeux et un terrain synthétique de mini-foot.

– À Ten-Brielen, la Maison de Village (inaugurée en 2019) a subi de gros dégâts en toiture et la toiture d’une habitation s’est désolidarisée. Un habitant a dû être relogé.

– À Comines, une aile du Collège Saint Henri a subi de sérieux dégâts, exigeant le départ anticipé de certaines classes.

– Sur la RN58, un véhicule a percuté un gros arbre.

– Sur la chaussée d’Houthem, la toiture d’un magasin s’est envolée.

– À Ploegsteert, des tuiles sont tombées de l’école, ainsi que des ardoises du clocher de l’église.

Une liste non exhaustive de nombreux dommages recensés depuis vendredi. C’est désormais l’heure de panser les plaies… et de prendre conscience que le bilan humain aurait pu être tout autre…

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MOUSCRON