Tribunal: il envoyait par Messenger des photos d’un sexe en érection à une mineure

Il détenait aussi sur son téléphone des photos et vidéos à caractère pédopornographique.
Il détenait aussi sur son téléphone des photos et vidéos à caractère pédopornographique. - Isopix

Né en 1992, le prévenu, dissimulant son identité sous un pseudonyme, a envoyé via Messenger à quatre reprises une photo d’un sexe en érection à une mineure âgée de 15 ans à cette époque. Celui-ci reconnaît les faits, tout comme avoir détenu sur son téléphone des photos et vidéos à caractère pédopornographique.

C’est pour se venger d’une connaissance que le prévenu, alors actif dans le monde du scoutisme, a créé un faux profil Facebook au nom de cette personne. Il a notamment utilisé des photos d’une scoute de 13 ans dans le cadre de ces démarches. Le prévenu a depuis entamé un suivi spécialisé, l’unité de psychopathologie légale estime que son risque de récidive est modéré.

Le substitut Beaudoin a requis une peine de 18 mois assortie d’un sursis probatoire et demande qu’une interdiction d’être en contact avec des mineurs soit prononcée pour une durée de 20 ans.

Me Thirion, le conseil du prévenu, plaide un sursis probatoire, mettant en avant l’enfance difficile de son client, le fait qu’il ait été lui-même victime de faits de mœurs à l’âge de 13 ans, mais aussi les démarches qu’il a entreprises depuis lors.

Jugement le 11 mars.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Province de Namur