La phobie de Mertens reste le coronavirus: «Le masque, je le porte jusqu’à la douche»

La phobie de Mertens reste le coronavirus: «Le masque, je le porte jusqu’à la douche»
Belga

De la joie donc, mais pas encore d’euphorie pour la joueuse la plus régulière en Grand Chelem du circuit. La nº1 belge reste très concentrée sur ce qu’elle a à faire. Et la prochaine échéance, c’est donc ce 3e tour en simple face à la Chinoise Shuai Zhang (74e mondiale), duel prévu ce samedi après-midi (3h du matin en Belgique).

En attendant, la Limbourgeoise reste toujours très prudente face au… coronavirus. Il faut rappeler que cette année, les organisateurs australiens ont été très stricts au niveau de l’entrée dans le pays et sur le site (vaccination obligatoire et test PCR d’entrée ou… exemption médicale, faut-il le rappeler), mais il n’y a plus de bulle imposée aux joueurs au sein des hôtels ou de Melbourne Park, seules les règles liées au protocole sanitaire restant d’application. Ce qui n’a pas empêché le virus de toucher quelques joueurs et joueuses, à leur arrivée en Australie (Paire, Gasquet, Kyrgios, Shapovalov, Kerber), et pendant le tournoi (Tomic, Humbert). Les taux d’infection au variant omicron sont repartis à la hausse en Australie depuis le mois de décembre…

« Je reste très prudente », commente ainsi Elise Mertens depuis Melbourne. « Je me teste moi-même chaque jour et, pour le moment, je me sens bien. J’ai opté pour le masque le plus protecteur possible et je le porte même jusqu’à la douche ! Je me suis construit ma propre bulle. Je partage un petit appartement avec ma kiné et on se fait livrer nos repas, afin de ne pas devoir aller au restaurant des joueurs et de prendre des risques inutiles. Je surveille toujours mes mains, même si en double, c’est difficile de ne pas entrer en contact avec sa partenaire, mais je fais attention à tout avec ce covid. D’ailleurs, dès que je rentre en Belgique, ma 3e dose est prévue. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Yves-Gomezée (c.f. Walcourt)Walcourt (prov. de Namur)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Tennis