Anderlecht veut trouver une solution pour Adrien Trebel

Anderlecht veut trouver une solution pour Adrien Trebel
NEws

La saga Adrien Trebel (30 ans) suite et fin, enfin, à Anderlecht ? Toute la direction anderlechtoise prie pour qu’une solution soit trouvée d’ici au 31 janvier. Voir son joueur le plus onéreux – 2,7 millions bruts par an – payé depuis des mois à ne rien faire ou en tout cas à ne rien pouvoir apporter à l’équipe première, fait mal aux nouveaux dirigeants bruxellois. Lesquels continuent de payer cher, dans ce dossier, le nouveau contrat démesuré de 5 ans offert au Français par Marc Coucke et Luc Devroe en août 2018. Avec, inévitablement, la bénédiction de Mogi Bayat. Ce dernier, devant le souhait des boss de Neerpede de se débarrasser de ce poids mort – et bien trop lourd pour leurs finances –, cherche une solution tous azimuts pour son joueur.

Il y a quelques semaines, le Standard avait été sondé. C’est encore et toujours Bayat, aperçu jeudi à Neerpede, que l’on retrouve dans les dernières négociations concernant un passage à Charleroi. Les Carolos sont forcément tentés par la transaction mais ils n’ont évidemment pas les moyens de prendre en charge une grosse partie du salaire du joueur. C’est déjà cet aspect financier qui, il y a une dizaine de jours, avait semblé mettre un terme définitif aux discussions. Outre cette problématique comptable, Anderlecht hésite aussi, logiquement, à céder l’un de ses joueurs susceptible de renforcer un concurrent direct dans la course au Top 4. Imaginez, au printemps prochain, Adrien Trebel dans la peau du grand artisan de l’accession de Charleroi aux PO1 pendant que le RSCA resterait sur le carreau… Wouter Vandenhaute ne le digérerait sans doute jamais.

Dès lors, quel avenir pour Adrien Trebel, certainement le moins pressé à quitter la capitale alors que sa compagne est enceinte et qu’il ne retrouvera nulle part ailleurs les émoluments qui lui sont encore garantis jusque juin 2023 ? Une destination exotique ? Cela n’a jamais été dans les intentions de l’intéressé.

Désireuse de trouver une solution coûte que coûte, la direction mauve reste ouverte à toute proposition. Dans cet épineux dossier, nous réservera-t-elle une surprise dans la dernière ligne droite du mercato ?

Trebel n’a plus joué la moindre minute officielle en équipe première depuis le 23 mai dernier à l’Antwerp.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anderlecht (Bruxelles-Capitale)Charleroi (Hainaut)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en SC Anderlecht