Les ministres flamands n’iront ni aux JO d’hiver, ni à la Coupe du monde de football

Jan Jambon.
Jan Jambon. - Belga

Interrogé à l’heure des questions d’actualité à ce sujet, M. Jambon a précisé que son gouvernement exprimait de la sorte son opposition à la politique des droits humains de ces deux pays.

«Une condition essentielle pour pouvoir discuter de ces questions avec un pays tiers est que vous soyez toujours ’en bons termes’», a déclaré M. Jambon. «Nous ne sommes pas favorables à une rupture totale de toutes les plateformes de concertation possibles avec ces pays. Une action telle que le fait de se tenir à l’écart lors de moments forts du sport international est quelque chose de complètement différent et me semble légitime.»

Jan Jambon estime que le sport ne doit pas être politisé, mais il souhaite que la situation des droits humains dans les pays organisateurs soit davantage prise en compte à l’avenir.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique