Six immeubles à appartements à la place de l’ancien athénée royal de Jemappes

Les vues du futur projet.
Les vues du futur projet. - Facebook/ Nicolas Martin

« Vaste terrain vague abandonné depuis de nombreuses années, envahi par la végétation et encore ceinturé par son mur d’enceinte d’origine, l’ancien refuge d’abbaye de 73 ares, situé à l’angle de l’avenue de la Faïencerie et de la rue des Représentants, sera prochainement réaménagé en un parc habité accessible au public » explique le bourgmestre de Mons, Nicolas Martin. Sur les réseaux sociaux, il refait le point sur ce vaste projet.

Cela représente 6 bâtiments avec parkings souterrains et aériens. « Le projet va intégrer la rénovation du bâtiment en ruine et repris à l’Inventaire du Patrimoine, la restauration du mur d’enceinte d’origine et l’agencement de promenades piétonnes traversant le parc, qui sera revalorisé par un aménagement paysager complétant la drève de tilleuls et les arbres remarquables préservés », souligne encore le maïeur montois.

Au total, pas moins de 54 appartements seront créés sur le site bien connu des Jemappiens. « 8 seront donnés en gestion à l’Agence Immobilière Sociale et présentent des superficies variant de +/- 42 à 92m2, disposant d’une, de deux ou de trois chambres. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mons (Hainaut)Jemappes (c.f. Mons)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE