Il manque 15 habitants à ces deux communes belges pour recevoir 3 millions d’euros

Il manque 15 habitants à ces deux communes belges pour recevoir 3 millions d’euros
Isopix

C’est ce que rapportent lundi De Standaard et Het Nieuwsblad. «J’ai visité nos entreprises afin de persuader les travailleurs étrangers qui séjournent ici temporairement de s’installer. J’ai pris contact avec nos sociétés de logements sociaux afin d’accueillir plus rapidement les nouveaux résidents. J’ai écumé les agences immobilières du quartier pour demander quels déménagements étaient à venir. J’ai même proposé d’aider à porter des boîtes. Jusqu’à ce que je me rende compte que c’est un peu pathétique», a déclaré aux journaux Marc Heselmans (CD&V), bourgmestre de Ham.

L’été dernier, Ham et Tessenderlo ont annoncé qu’elles allaient fusionner. La nouvelle commune fusionnée a droit à un soutien financier, mais avec ses 29.920 habitants, il lui manquait 80 habitants pour prétendre à une subvention de 12 millions d’euros au lieu de 9 millions d’euros. Le bourgmestre a fait tout ce qu’il pouvait pour attirer de nouveaux habitants avant la nouvelle année, écrivent les journaux. Le 6 décembre, une autre campagne a été lancée : le 30.000e habitant se verrait remettre un chèque-cadeau de 500 euros, à dépenser dans les commerces locaux.

Grâce aux efforts du bourgmestre Heselmans, les communes semblaient atteindre leur objectif, mais quelques jours avant la date limite, Ham et Tessenderlo comptent toujours 15 habitants de moins que le total espéré. «Nous avons demandé au gouvernement flamand s’il pouvait faire une exception parce que nous sommes très proches, mais nous nous sommes heurtés à un refus. Avec trois millions supplémentaires, nous aurions pu faire beaucoup de belles choses», a ajouté le bourgmestre.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Tessenderlo (prov. de Limbourg)Ham (prov. de Limbourg)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique