Affaire de la sextape: Karim Benzema ne sera pas exclu des Bleus s’il est condamné

Vidéo
@News
@News

«  Le sélectionneur restera toujours responsable de sa sélection, et Benzema ne sera pas exclu par rapport à une éventuelle sanction judiciaire », précise le patron de la FFF dans cet entretien publié dans l’édition de mercredi du quotidien. « Même s’il écope d’une peine de prison avec sursis, il lui reste la possibilité de faire appel d’une condamnation. Donc sa convocation, ou pas, dans les mois prochains ne sera pas liée à ce jugement. »

« Je n’interviendrai jamais pour dire qu’on ne le prenne pas. Après, c’est à Didier (Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France) de considérer si, sportivement, il est apte à jouer avec les Bleus », a ajouté Noël Le Graët.

Karim Benzema (33 ans, 92 sélections), rappelé en équipe de France en mai dernier après cinq ans d’absence sous le maillot bleu, connaîtra le 24 novembre la décision du tribunal de Versailles dans l’affaire dite de la « sextape ».

En octobre, le parquet a requis dix mois de prison avec sursis et 75.000 euros d’amende contre l’attaquant du Real Madrid, par ailleurs absent du procès, l’estimant complice d’une tentative de chantage à l’encontre de Mathieu Valbuena, ex-équipier en équipe de France menacé par la diffusion d’une vidéo intime.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Versailles (Yvelines)France

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Foot à l'étranger