Décès d’un ancien bourgmestre libéral de Molenbeek

Décès d’un ancien bourgmestre libéral de Molenbeek

« C’est avec tristesse que je vous annonce le décès de Léon Spiegels, ancien bourgmestre libéral de Molenbeek-Saint-Jean », a déclaré l’échevine MR de Molenbeek Françoise Schepmans sur les réseaux sociaux.

Après les élections communales d’octobre 1988, un accord politique était intervenu à Molenbeek au sein de la majorité PS-PRL-FDF de l’époque. Cet accord prévoyait que Léon Spiegels (PRL) occuperait le poste de bourgmestre pendant 3 ans (1989-1992) et que Philippe Moureaux prendrait ensuite la relève. Ce qui fut fait en mars 1992.

Françoise Schepmans, qui fut elle aussi bourgmestre libérale de Molenbeek décrit un « un homme de dialogue et de convictions. IL a toujours incarné les valeurs du libéralisme dans ses actions tout au long de son engagement politique : conseiller communal, échevin des Travaux publics et bourgmestre de 1989 à 1992. Déjà à l’époque, il rêvait de faire de Molenbeek… une commune « sans histoire ». Il était père de deux filles et grand-père de plusieurs petits-enfants. Je souhaite, au nom du groupe libéral de Molenbeek, mes plus sincères condoléances à sa famille et ses proches ».

Il était surnommé l’homme au papillon, en raison de son éternel nœud papillon.

Les funérailles se dérouleront mardi 9 novembre à 11h30 au crématorium d’Uccle.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Molenbeek-Saint-Jean (Bruxelles-Capitale)Uccle (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers