Rallye de Finlande: Thierry Neuville contraint à l’abandon dans la 14e spéciale

Rallye de Finlande: Thierry Neuville contraint à l’abandon dans la 14e spéciale
Hyundai Motorsport

Thierry Neuville ne garera pas sa Hyundai i20 dans le parc fermé du rallye de Finlande ce samedi soir. Et pour cause: il a été contraint de se ranger sur le côté dans la spéciale 14, l’avant-dernière du jour.

Il semble que le radiateur de sa voiture ait mal encaissé un choc assez violent lors de l’atterrissage d’un des nombreux jumps qui agrémentent le parcours.

A l’heure de rédiger, on espère que les mécaniciens de son équipe pourront réparer la pièce meurtrie et, surtout, que le moteur n’aura pas trop souffert dans cette aventure.

Et si notre compatriote repart en Super Rally, il sera le premier sur la route. Ce qui n’est jamais l’idéal.

Dans une journée où les jeunes pilotes sans trop d’expérience ont souvent péché (Katsuta, Solberg et Rovanperä sont sorti de la route et ont abandonné), c’est Elfyn Evans qui a imposé sa loi. Troisième le matin, le Gallois s’est offert tous les meilleurs temps de la matinée pour prendre la tête des opérations devant les Hyundai de Tänak et Breen. Malgré les attaques de l’Estonien dans la 2e boucle, Evans est resté inflexible.

Certes, les 9 secondes d’avance qu’Evans compte sur Tänak ne représentent pas grand-chose mais il reste 4 spéciales, soit 45,74 km à parcourir. S’il affiche la même forme qu’aujourd’hui, il pourra se vanter de posséder l’un des rallyes les plus prestigieux à son palmarès. Ce qu’on lui souhaite.

Le classement à la fin de la 2e étape: 1. Evans-Martin (Toyota Yaris) 1h57:46,7; 2. Tänak-Järveoja (Hyundai i20) à 9,1 sec; 3. Breen-Nagle (Hyundai i20) à 18,3 sec; 4. Lappi-Ferm (Toyota Yaris) à 44,4; 5. Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) à 1:23,5

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Finlande
Aussi en Moteurs