Maissa, décédée après son cours de gym, était infectée par le coronavirus

Maissa, décédée après son cours de gym, était infectée par le coronavirus
GSV

Comme le révélaient nos confrères du Laatste Nieuws ce mardi, un drame s’est produit ce lundi à l’école Virgo+ située à Vilvorde. Une élève de 2e secondaire a été victime d’un malaise après un cours de gym.

La jeune victime n’a malheureusement pas survécu, avait indiqué la directrice de l’établissement. Elle est décédée « plus tard dans la soirée ». Pour Anneleen De Doncker, ce décès inopiné est « un grand choc pour tout le monde ici à l’école ».

Infectée par le coronavirus, la cause de sa mort est encore inconnue

Il s’est avéré que Maissa était infectée par le coronavirus, rapporte Het Laaste Nieuws. La jeune fille n'avait pas encore été vaccinée contre le coronavirus, mais on ignore si c’est la raison de sa mort. Le fait est que les camarades de classe qui ont vécu cette tragédie ont également été renvoyés chez eux, conformément au scénario que les écoles doivent suivre en cas d’infection.

« L’école a effectivement été informée par le CLB et le médecin concerné en fin de matinée. Au cours de la dernière heure de cours, nous avons informé tous ceux qui ont eu un contact étroit avec elle, tant les enseignants que les élèves », a confirmé la directrice de l’école, Anneleen De Doncker.

Ce ne serait pas la première fois que l’adolescente est victime d’un malaise, et le décès semble naturel, selon le parquet de Halle-Vilvorde.

Les élèves doivent se confiner

« Les élèves sont maintenant obligés de rester chez eux et seront contactés par des traceurs de contact. Les tests de couronnement suivront comme prévu. Le fait que le camarade de classe qu’ils viennent de perdre soit maintenant également infecté est un autre coup dur pour nos élèves. Nous essayons d’être aussi solidaires que possible et d’offrir de l’aide si nécessaire ».

La contamination corona ne dit rien sur la cause de la mort de Maissa. Le bureau du procureur n’a pas vu de raison pour une mort suspecte, donc une autopsie n’a pas été ordonnée. L’école ne dispose pas de chiffres exacts sur la couverture vaccinale de ses élèves. Ils ne sont pas autorisés à interroger leurs élèves à ce sujet en raison de la loi sur la vie privée. Même les personnes vaccinées peuvent encore transmettre le virus.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Hal (Brabant flamand)Vilvorde (c.f. Vilvorde)
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique