Pénurie d’essence au Royaume-Uni: le gouvernement appelle l’armée à se tenir prête

Pénurie d’essence au Royaume-Uni: le gouvernement appelle l’armée à se tenir prête

« Un nombre limité de chauffeurs de camions-citernes militaires doivent être prêts à intervenir et déployés si nécessaires pour stabiliser l’approvisionnement en carburant », a déclaré le ministère de l’Énergie dans un communiqué lundi soir.

Le Secrétaire au Transport Grant Shapps , a pour sa part déclaré, cité par la BBC, constater que les achats sous le coup de la panique commençaient à être plus modérés, avec divers carburants désormais disponibles dans davantage de stations. «Mais si le réseau actuel de camions de pétrole est capable de livrer le carburant dont nous avons besoin, nous avons pris la mesure additionnelle de demander à l’armée de compenser le temps que de nouveau chauffeurs poids lourds soient disponibles grâce à toutes les autres mesures que nous avons déjà prises».

Sous pression, le gouvernement de Boris Johnson s’est résolu samedi à amender sa politique d’immigration post-Brexit et à accorder jusqu’à 10.500 visas de travail provisoires.

Pas de panique

Le Secrétaire au Transport s’est en outre félicité que la population ait répondu à la recommandation de ne faire le plein que quand c’est nécessaire.

Malgré des appels du gouvernement britannique à ne pas paniquer, les stations-service ont été prises d’assaut au Royaume-Uni. En cause : les pénuries, qui touchent aussi le secteur agroalimentaire, entraînées par un manque de 100.000 chauffeurs routiers depuis le Brexit et la pandémie de Covid-19.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde