43 interventions policières lors de cette première nuit des Wallos à Namur

Un esprit festif dans le centre-ville.
Un esprit festif dans le centre-ville. - V.L.

Ce vendredi sonnait le début des festivités pour tous les Namurois et les Wallons. Le retour des Fêtes de Wallonie à Namur a nécessité 43 interventions policières dans la Corbeille, le périmètre des festivités. On y compte une arrestation administrative pour ivresse sur la voie publique et une judiciaire pour rébellion. La police locale a dénombré six bagarres sur Namur, Jambes et Saint-Servais, ce vendredi soir.

Le poste médical avancé, situé à l’Arsenal, a accueilli huit personnes lors de cette première nuit.

Les policiers ont procédé à deux arrestations dans la nuit de vendredi à samedi.
Les policiers ont procédé à deux arrestations dans la nuit de vendredi à samedi. - V.L.

Les policiers déployés dans le périmètre festif de la capitale wallonne ont constaté une ambiance sereine sur la place Saint-Aubain noire de monde. Il y avait bien moins d’affluence sur la place des Cadets, qui accueille la Scène des 12.

Grande nouveauté de ces Fêtes sous Covid : le Covid Safe Ticket. Aucun incident n’a été signalé dans les files d’accès aux concerts. Preuve que les fêtards se sont pliés aux règles sanitaires d’application.

« La circulation des véhicules venant de la rue de Fer a été déviée en cours de soirée afin de garantir la sécurité des nombreux piétons dans la rue Saint-Jacques et début de la rue de Bruxelles », ajoute la police namuroise.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers