Arrêt de travail sur le site de l’hôpital Agora à Liège

Photo d’illustration
Photo d’illustration - Belga

En mai et juin derniers, des arrêts de travail ont été observés sur plusieurs sites de l’intercommunale de soins spécialisés de Liège (ISoSL). Les travailleurs entendaient exprimer leur mécontentement face à leurs conditions de travail jugées inacceptables, notamment en raison du non-remplacement d’agents en maladie ou partis à la pension.

«A la suite des différentes actions menées avant les vacances, nous avions eu l’occasion de revoir la direction générale afin d’envisager des solutions. Nous voici à la rentrée et la situation reste inchangée alors que la crise du Covid-19 a justement montré qu’il faut requalifier les métiers de l’hôpital. Ici, on accorde toujours la priorité à l’aspect financier», souligne Jean-Pierre Lentz.

Selon le président de la délégation CGSP au sein d’ISoSL, les travailleurs ne s’estiment pas entendus... «Nous avions espéré rencontrer des responsables durant cet arrêt de travail, mais il nous a été dit qu’ils avaient d’autres chats à fouetter»...

Le délégué syndical assure que le malaise est général et que «tous les sites rencontrent les mêmes difficultés, tous métiers confondus». Aussi, d’autres actions sur d’autres sites d’ISoSL ne sont pas à exclure.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Liège (prov. de Liège)
Notre sélection vidéo
Aussi en REGION LIEGEOISE