Rallye de Grèce: Rovanperä assomme la concurrence, Neuville toujours 10e

Photonews
Photonews

Kalle Rovanperä a pris une option définitive sur sa deuxième victoire en WRC. Dimanche matin, après que les dieux grecs eurent décidé d’à nouveau arroser les spéciales tracées cette fois à l’ouest de Lamia, le jeune Finlandais (21 ans le 1er octobre prochain) a profité de la première spéciale du jour – intitulée « Tarzan »… – pour assommer ses plus proches concurrents : en 23 km, il a respectivement infligé 14 et 28 secondes de retard à Tänak et Ogier, qui comptent désormais 44,9 secondes et 1min08 de retard au général.

« J’avais un bon feeling dans la voiture, et même s’il y avait beaucoup de boue, j’avais grande confiance dans mes notes », a commenté sobrement le Finlandais, tandis que Tanak disait avoir rencontré quelques problèmes électriques et que Sébastien Ogier incriminait un mauvais choix de pneus (durs) pour justifier sa contre-performance.

Neuville : « Pas confiance dans mes notes »

Quant à Thierry Neuville, il disait avoir levé le pied volontairement après avoir signé le 6e temps, à 42 secondes de Rovanperä. « Cette spéciale était un enfer », s’exclamait le pilote Hyundai à l’arrivée, pourtant équipé de pneus tendres plus adaptés. « Mes notes étaient trop optimistes, et j’ai décidé de lever le pied car l’adhérence est plus faible que ce que l’on voit », disait encore notre compatriote, toujours 10e, à 25 et 32 secondes des 9e et 8e places. Il tentera surtout de signer un bon chrono dans la power stage.

Aussi en Moteurs