L’incroyable geste d’un couple flamand pour Corine et sa famille à Esneux

Esneux a été fortement touché par les inondations du mois dernier
Esneux a été fortement touché par les inondations du mois dernier - Belga image

La famille Sovilla, originaire d’Esneux, a encore les larmes aux yeux au moment de raconter son histoire à nos confrères du Nieuwsblad. Corine, son mari Marc et leurs enfants Amélie et Angelo vivaient dans un mobil-home du camping du Pont de Mery. Un camping qui a été durement touché par les terribles inondations du mois dernier : deux personnes se sont noyées et des chalets ainsi que des mobil-homes ont été détruits.

Depuis lors, la famille vivait dans des caravanes empruntées au bord de la route. Une histoire qui avait été racontée dans les pages du journal flamand et qui avait ému Gérard et Rose Vandekerckhove, deux octogénaires de Zwevezele. « Ces gens avaient tout perdu. Nous avions une caravane propre, mais étant donné notre âge avancé, nous ne voyageons plus avec elle », raconte la dame. Son mari n’avait jamais voulu se séparer du véhicule qui restait depuis des années dans le jardin. « Il l’ouvrait et la regardait, assis dans un fauteuil, en se remémorant nos voyages », explique-t-elle.

« Ces gens nous ont donné une maison »

Sauf que tout cela a changé au début de la semaine. « Lorsqu’il a lu cet article, il s’est décidé. ‘Nous allons donner notre caravane à ces gens là-bas, ils en ont un meilleur usage’, m’a-t-il soudainement dit. J’avais du mal à le croire, mais il le pensait ! » Le couple, avec l’aide de leur fille et de leur nièce qui font du bénévolat dans la région depuis plusieurs semaines, s’est mis à la recherche de la famille Sovilla.

« C’est l’un de leurs amis, Danny, qui est venu chercher la caravane et leur a apporté avant-hier. Elle n’est pas neuve mais elle est en parfait été. Elle nous a coûté 450.000 francs à l’époque », déclare Rose. Ce geste a profondément ému Corine et Marc qui ont mis du temps à réaliser. « Je n’ai pas de mots pour cela, ces gens viennent de nous donner une maison. Se rendent-ils compte de ce que cela signifie pour nous ? Nous étions complètement fauchés et, quelque part en Flandre, il y a des inconnus qui nous accordent cela. C’est incroyable. La caravane est, en plus, vraiment magnifique »

Dans le malheur des inondations, la Belgique a une nouvelle fois démontré sa capacité à se serrer les coudes et la grande solidarité qui régnait dans tout le pays. « Je ne peux rien leur rendre. Je ne peux que remercier ces personnes du fond du cœur et espérer qu’un jour, je pourrai les rencontrer en personne. Ils nous donnent non seulement une maison, mais aussi le courage de continuer à lutter contre cette misère ici », conclut Corine.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Région flamandeEsneux (prov. de Liège)Zwevezele (c.f. Wingene)
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique