Strip-tease dans la caserne de Tielen: une enquête a été ouverte par la Défense

Strip-tease dans la caserne de Tielen: une enquête a été ouverte par la Défense

Une enquête a été ouverte par la Défense après que des images d’un strip-tease se déroulant dans la caserne de Tielen soient tombées entre les mains d’un journaliste de VTM News. Sur les vidéos, on peut apercevoir un membre du régiment des opérations spéciales attaché à une chaise et fouetté par une stripteaseuse. Un autre soldat pose tout nu avec une douzaine de ses collègues pour une photo de groupe avec la stripteaseuse. La femme aurait été amenée clandestinement dans la caserne sécurisée. De plus, les mesures sanitaires ne sont clairement pas respectées alors qu'à cette époque les rassemblements étaient encore strictement interdits par les règles corona.

Capture vidéo VTM

Capture vidéo VTM

VTM a montré les images au commandement de l’armée, furieux de découvrir cette scène. « C’est un comportement inadmissible dont nous n’avions pas connaissance », réagit le général Marc Thys, chef d’état-major adjoint de l’armée. « C’est une violation claire de la sécurité et cela ne représente pas les normes et les valeurs au sein de notre organisation. »

« Cela n'a pas sa place à la Défense et nuit à l'image de tous les soldats qui font un travail exemplaire à l'étranger et en Belgique, notamment pour soutenir la nation pendant la pandémie et après les inondations », déclare la ministre de la Défense Ludivine Dedonder (PS) dont les propos sont rapportés par Belga. « Il y a déjà des enquêtes internes ouvertes par la Défense sur trois violations possibles : la sécurité des quartiers militaires, les règles de distance Covid et la consommation d'alcool sur le lieu de travail. Si les enquêtes confirment ces violations, la Défense prendra les sanctions disciplinaires et/ou juridiques appropriées. »

Capture vidéo VTM

Selon l’enquête en cours, la fête a eu lieu le mardi 4 mai 2021. Les participants sont des membres du 3e bataillon de parachutistes, qui fait partie de l’unité d’élite d’intervention rapide de la Défense. Cela devait normalement être une fête d’adieu pour un collègue. De plus, le strip-tease a eu lieu en plein jour pendant les heures de travail et la fête a duré très tard dans la soirée.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Tielen (c.f. Kasterlee)
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique