Mandat d’arrêt confirmé pour le jeune suspecté du meurtre d’un SDF à Jodoigne

Mandat d’arrêt confirmé pour le jeune suspecté du meurtre d’un SDF à Jodoigne
DR

Le corps sans vie d’un cycliste avait été découvert le samedi 7 août vers 13h40, le long de la chaussée de Tirlemont (RN29), sur l’accotement herbeux situé à hauteur du numéro 206. Son vélo se trouvait à proximité du lieu de la découverte.

Après avoir envisagé la thèse d’un accident de la route mortel avec délit de fuite, les policiers ont rapidement privilégié la piste d’un probable homicide à l’arme blanche.

Selon les éléments de l’enquête communiqués par les autorités judiciaires, le cycliste circulait dans le sens de Jodoigne vers Tirlemont. Il a manifestement été victime d’une agression mortelle, de l’autre côté de la chaussée.

La victime est née dans les années 1990 et se trouvait aussi sans domicile fixe. Les enquêteurs ne disposent pas, à ce stade, d’une certitude absolue quant à son identité.

Né en janvier 2003 et aussi sans adresse connue en Belgique, l’auteur présumé des faits avait été appréhendé durant le week-end à Jodoigne. Il avait néanmoins réussi à s’échapper dimanche soir de l’hôpital de Braine-l’Alleud où il avait été conduit pour y subir des examens médicaux.

Repris lundi matin dans une zone d’activités économiques à Braine-l’Alleud, l’individu avait été une seconde fois privé de liberté. Une juge d’instruction brabançonne l’a alors placé sous mandat d’arrêt, du chef d’homicide.

L’intéressé a été écroué à la prison de Nivelles. Au terme de sa comparution en chambre du conseil, jeudi matin, son mandat d’arrêt a été confirmé. S’il ne fait pas appel de cette décision, le jeune homme restera incarcéré jusqu’à une prochaine audience de ladite chambre, dans un mois.

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers