A Bruxelles, les chiffres ne tiennent pas compte des binationaux vaccinés ailleurs

A Bruxelles, les chiffres ne tiennent pas compte des binationaux vaccinés ailleurs
Photonews

Actuellement, tout en continuant à progresser dans ce domaine, la Région bruxelloise présente un retard en pourcentage de vaccination par rapport aux deux autres Régions. Selon Mme Neven, on a dépassé les 61-62 % en première dose. Le défi à relever concerne toujours les catégories d’âge les plus jeunes.

« Nos chiffres sont un peu sous-évalués du fait de la présence de 35 % de la population qui dispose d’une double nationalité. Beaucoup de ces personnes ont été vaccinées dans d’autres pays et peuvent faire valoir cette vaccination si le produit est reconnu par l’Agence européenne des médicaments (EMA) », a-t-elle ajouté. La responsable du service d’inspection de l’hygiène a toutefois souligné que les binationaux peuvent aussi mentionner leur vaccination avec un autre produit car certains pourraient encore être validés ultérieurement.

« On pourrait avoir 4 ou 5 % de cette population qui est déjà vaccinée, sans que nous le sachions, mais je ne mettrais pas ma main au feu pour certifier ce chiffre », a-t-elle nuancé, précisant que les informations à ce propos remontent à la CoCom via le call center et via les communes.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique