Drame à Uccle: la jambe amputée après avoir été renversée par un bus de la Stib

Grave accident à Uccle.
Grave accident à Uccle. - Capture vidéo P.V.

Tandis qu’elle traversait sur un passage pour piétons de la chaussée de Saint-Job, à Uccle, une piétonne de 55 ans a été renversée par un bus de la Stib ce lundi matin, vers 11 h 50. Le bus de la Stib venait quant à lui de l’avenue Jean et Pierre Carsoel et tournait à droite au moment de l’accident pour s’engager sur la chaussée de Saint-Job. Transportée en urgence à l’hôpital, la victime a malheureusement dû être amputée d’une jambe, jusqu’à hauteur du genou, mais ses jours ne sont, à l’heure d’écrire ces lignes, heureusement plus en danger. Rappelons qu’un accident similaire – c’est-à-dire impliquant un bus de la Stib et un piéton – s’était déjà produit pile au même endroit en date du jeudi 12 décembre 2019 ; la victime masculine était cette fois-là décédée des suites de ses blessures et, selon nos informations, elle traversait alors au vert sur le passage pour piétons…

Questionné, le porte-parole de la zone de police Bruxelles Marlow confirme l’information : « L’accident s’est produit ce lundi matin, vers 11 h 50, au carrefour formé par l’avenue Jean et Pierre Carsoel et la chaussée de Saint-Job. Le bus de la Stib s’engageait sur la chaussée de Saint-Job lorsqu’il a renversé une piétonne de 55 ans qui traversait sur le passage pour piétons de la chaussée de Saint-Job. Les circonstances et responsabilité(s) de l’accident seront déterminées dans le cadre de l’enquête judiciaire qui a été ouverte. La victime a été transportée en urgence à l’hôpital où elle a malheureusement dû être amputée d’une jambe jusqu’à hauteur du genou. Malgré cette tragique amputation, ses jours ne sont fort heureusement plus en danger. La circulation a dû être interrompue sur place pendant plusieurs heures, d’abord, pour porter les premiers soins à la victime et, puis, pour les besoins de l’enquête ».

Pascal Vandersteegen

« La Stib devrait revoir le trajet de ses bus pour qu’ils fassent le tour de la place de Saint-Job. Parce qu’à ce carrefour, il y a un angle mort pour les conducteurs de bus et les feux sont au vert pour les véhicules qui tournent à droite dans la chaussée de Saint-Job et pour les piétons qui traversent sur la chaussée de Saint-Job. C’est déjà la deuxième fois que j’assiste à un tel accident », commente Pascal Vandersteegen, qui habite à deux pas du carrefour.

Pascal Vandersteegen

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)Uccle (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers