Corruption à la FIFA: pas de réouverture de l’enquête sur Sepp Blatter

Corruption à la FIFA: pas de réouverture de l’enquête sur Sepp Blatter
News

L’enquête judiciaire menée contre l’ancien président de la FIFA, Joseph Blatter, concernant l’attribution des droits TV ne sera pas rouverte. Jeudi, le Tribunal fédéral suisse n’a pas accédé à la demande de la FIFA d’approfondir son enquête.

La FIFA reprochait à Blatter d’avoir cédé les droits TV des Coupes du Monde 2010 et 2014 contre 600.000 dollars (504.826 euros) à l’Union Caribéenne du football. Un prix jugé bien en dessous de la valeur du marché. Toutefois, le tribunal a fait valoir qu’il est très difficile de prouver quelle est la valeur réelle de ces droits. Blatter s’attendait à cette décision, selon son porte-parole. La FIFA a fait valoir que l’organisation a été victime de mauvaises négociations de la part de l’ancien président.

Le 9 août, Blatter doit se présenter devant la justice pour une autre affaire. Elle concerne le versement de 2 millions de francs suisses (1,85 million d’euros) à l’ancien président de l’UEFA, Michel Platini, en 2011. En raison de la santé fragile de Blatter, âgé de 85 ans, les interrogatoires dureront au maximum une heure et demie par jour.

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Foot à l'étranger