Procédure contre celui qui a tenté de vendre des images du corps de Jürgen Conings

Procédure contre celui qui a tenté de vendre des images du corps de Jürgen Conings
Belga

« Nous examinerons quelle qualification juridique sera donnée aux faits », a indiqué le magistrat Jeroen Swijsen. Plusieurs cyclistes, dont le bourgmestre de Maaseik Johan Tollenaere (Open Vld), avaient remarqué dimanche une forte odeur de cadavre en décomposition durant une randonnée en VTT dans le Dilserbos.

Un chasseur avait lui aussi senti l’odeur nauséabonde avant de se mettre à la recherche de sa provenance, pensant qu’il s’agissait d’un animal en décomposition. Il était ensuite tombé sur le cadavre de Jürgen Conings au pied d’un arbre, dans un secteur du bois touffu et difficile d’accès.

Le chasseur a filmé et photographié la scène et les images auraient ensuite été vendues. Le parquet, qui estime qu’il doit toujours être tenu compte des proches, a ouvert une enquête.

« Croyez-moi : je n’ai touché à rien, ça puait à mort, je suis vite parti. » Leonard Houben (64 ans) nie avoir gagné de l’argent en vendant les photos. « Je ne suis pas un imbécile. Peut-être qu’ils devraient aussi interroger le flic qui était avec moi dans les bois ? Vous pensez qu’il n’a pas filmé, lui aussi ? », s’est défendu le chasseur dans une interview accordée au Nieuwsblad.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Maaseik (prov. de Limbourg)
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique