Les comptes sont au vert et font l’unanimité à Antoing

Un boni budgétaire de 554.445,95€ pour Antoing.
Un boni budgétaire de 554.445,95€ pour Antoing. - D.R.

Le compte 2020 a été présenté au dernier conseil communal par le directeur financier Dieudonné Makuanga. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les chiffres sont bons. Le compte ordinaire 2020 présente un boni budgétaire de 554.445,95 € à l’exercice propre. Le résultat global à l’ordinaire est de 1.073.986,30 €. Le compte extraordinaire 2020 présente un boni budgétaire global de 3.116.348,46 €. « Concernant le taux de réalisation du budget, on a engagé 95,12 % de ce qui était prévu dans le budget. C’était donc bien un budget réaliste », a commenté le directeur financier.

Le conseiller UCA Samuel Vincent n’y a rien trouvé à redire. « C’est difficile pour un conseiller d’opposition d’être dans cette situation mais je ne peux que faire très peu de commentaires à partir du moment où la situation financière est telle. Un boni qui ferait pâlir nombre de communes de la région ! Le seul chiffre sur lequel on peut tiquer, c’est à l’extraordinaire où les montants reportés sont importants mais aucun des projets n’a été enterré, c’est simplement une question d’agenda. Ces projets verront le jour dans les années à venir. Je ne peux qu’approuver ce compte et pire, vous féliciter pour ce bilan ».

La population diminue

Pour le chef de file GO Jean-Bernard Vivier, « les comptes sont bons. C’était un budget frileux et protecteur donc il n’y a pas eu de problème dans le compte. Par rapport aux nominations du personnel, elles ne s’activent pas. Pour la crèche, on verra dans un an comment on a géré la situation avec cette crise. Pour les recettes, attention à l’IPP car la population diminue à Antoing et on pense qu’il y a un manque d’attractivité malgré la fiscalité avantageuse. Pour l’extraordinaire, nous sommes un peu déçus par le manque de concrétisation des projets annoncés ». Le Groupe Ouverture a voté pour ce compte 2020.

Le bourgmestre Bernard Bauwens a tenu à rappeler que des projets immobiliers sont en cours et qu’ils amèneront de nouveaux habitants dans l’entité. « Il y a un gros projet de maisons qui se clôture sur Péronnes et pour lequel quasiment toutes les maisons sont vendues. Au bord de l’Escaut (NDLR : près du magasin Aldi), les 22 appartements se terminent. Deux projets vont également voir le jour et se réaliser rapidement : le projet de l’Ecluse en bas d’Antoing et de la Marlière où des maisons et appartements vont être construits. Une maison à vendre ou à louer à Antoing ne le reste jamais longtemps ! ».

Le compte du CPAS approuvé

Juste avant le compte de la Ville, le président du CPAS Claudy Billouez a présenté le compte du CPAS. Un compte qui a également fait l’unanimité. Le résultat du compte budgétaire est de 146.574,42 € à l’ordinaire. « Les dépenses de fonctionnement et de transferts sont respectivement en augmentation de 1,5 et 3,76 %. Les recettes de prestations (taxi social, magasin de seconde main, restaurant social et repassage) sont en diminution d’environ 5 %, principalement à cause de l’impact de la crise sanitaire sur l’organisation de nos services. Le fonds de réserve ordinaire s’élève à 78.086,85 € et 58.930,35 € pour le fonds de réserve extraordinaire », a indiqué le président du CPAS Claudy Billouez.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Antoing (Hainaut)Péronnes-lez-Binche (c.f. Binche)Binche (Hainaut)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DU TOURNAISIS