Un point pour Eupen contre Mouscron mais beaucoup de regrets: «On méritait les 3 points»

Eupen et Edo Kayembe peuvent nourir des regrets.
Eupen et Edo Kayembe peuvent nourir des regrets. - BELGA

AS Eupen 1

Mouscron 1

Les buts : 32e Faraj csc (1-0), 68e Sylvestre (1-1)

Eupen : Defourny, Heris, Agbadou, Miangue, Correia, Kayembe, Cools, Peeters, N’Dri (64e Boljevic), Baby (77e Ngoy), Prevljak

Mouscron : Koffi, Agouzoul, Hocko (88e Bakic), Olinga, Faraj, Ciranni, Silvestre, Lepoint (54e Onana), Tabekou (77e Badibenga), Olinga (54e Harbaoui), Vieira, Da Costa

Cartes jaunes : Lepoint (30e), Cirrani (47e)

Arbitre : M. Visser

Eupen a soufflé le chaud et le froid ces dernières semaines. Après un excellent 10 points sur 12, les Pandas ont aligné deux défaites consécutives (Malines et l’Antwerp) avant cette confrontation avec Mouscron. La victoire était donc vivement souhaitée afin qu’ils mettent fin directement à cette mauvaise spirale. Bonne nouvelle au moment de voir Defourny, Adriano et Prevljak monter sur le terrain. Ces trois éléments importants étaient pourtant incertains mais force est de constater qu’ils étaient suffisamment remis que pour commencer la rencontre… Quant aux deux nouveaux, Bushiri et Boljevic, ils ont entamé la partie sur le banc.

Cette rencontre a d’abord commencé sur un mode mineur. Comme d’habitude, les hommes de Beñat San José prenaient directement le contrôle du ballon. On a très rapidement senti que quand Eupen décidait d’accélérer, Mouscron avait du mal à suivre. Par deux fois, Prevljak se démarquait pour frapper mais Koffi a sorti les arrêts qu’il fallait. C’est à la demi-heure que le score allait s’ouvrir et grâce à Faraj qui poussait malencontreusement le cuir dans ses propres filets de la tête. Prevljak allait encore avoir une belle occasion de la tête mais une nouvelle fois, l’attaquant tirait trop au centre.

San José fâché

La deuxième période va recommencer sur les mêmes bases et un raté inhabituel de la part de Prevljak qui n’était décidément pas en réussite lors de cette rencontre. À ce moment, Eupen pouvait déjà mener de deux ou trois buts… Et comme c’est souvent le cas dans ces situations, les Germanophones ont été punis par un but de Sylvestre sur corner alors que Mouscron avait toutes les peines du monde à se montrer dangereux. Et les Pandas n’ont jamais réussi à reprendre l’avantage. Pire encore, les occasions qu’ils arrivaient à se créer depuis l’entame de la rencontre ont disparu…

C’est donc sur un décevant 1-1 que les Eupenois ont fini la rencontre. Un résultat qui ne satisfait pas du tout l’entraîneur, Beñat San José. « Je suis fâché sur le but encaissé et les occasions que l’on rate. On méritait les trois points tant on a contrôlé la rencontre en se créant beaucoup d’occasions. Mais j’ai dit à mes hommes à la mi-temps qu’il fallait absolument marquer car tout peut arriver dans ce championnat. »

La prochaine rencontre, ce sera un déplacement du côté de La Gantoise pour espérer mettre fin à une série de trois matchs sans victoire. Et pour une fois, les Pandas auront une vraie semaine pour récupérer… et travailler leur finition.

Arno Chandelle

Les bulletins des Eupenois: Smail Prevljak est, pour une fois, passé à côté

On a déjà connu Smail Prevljak bien plus efficace...
On a déjà connu Smail Prevljak bien plus efficace... - BELGA

5,5 Defourny : hormis le but où il ne peut rien, le portier n’a rien eu à faire.

4,5 Adriano : toujours très disponible sur son flanc, son apport offensif est indéniable. Mais, il semblait être fatigué et cela s’est vu dans ses replacements défensifs.

5 Miangue : trop de déchet dans son chef au moment de relancer le ballon. Jamais dépassé par les attaquants adverses.

6 Agbadou : solide dans les duels, il n’a pas failli dans son rôle défensif. Il s’est distingué par une certaine justesse à la relance.

6 Heris : C’est lui qui adresse un excellent centre sur le but eupenois. Match réussi dans l’ensemble tant il s’est montré intraitable défensivement.

5,5 Cools : match correct dans l’ensemble mais il n’a pris aucun risque dans ses passes.

5,5 Kayembe : plus haut dans l’entrejeu qu’à l’accoutumée, il a eu du mal à réellement avoir un impact offensivement. Néanmoins, on peut le créditer d’une bonne rencontre.

6 Peeters : toujours juste techniquement, toutes les actions passaient par lui. Encore ce samedi, il a réussi presque à chaque fois à trouver le coéquipier esseulé.

5 Baby : généreux dans sa disponibilité et ses appels, il n’a pas vraiment eu de réussite. Mais à plusieurs reprises, il fait la bonne passe pour isoler Prevljak.

5,5 N’Dri : jusqu’à son changement, il n’a cessé de provoquer sur son flanc. Si son match a été globalement bon, il a manqué d’impact dans les 30 derniers mètres.

3 Prevljak : il a eu cinq grosses occasions durant cette rencontre. Inévitablement, un attaquant de son calibre doit en mettre au moins un dedans… S’il a fait gagner plus d’un point à Eupen cette saison, il en a fait perdre ce week-end-ci.

Les remplaçants :

5 Boljevic : première apparition sous le maillot des Pandas compliquée. On sentait qu’il n’avait pas encore les automatismes avec ses coéquipiers et c’est tout à fait normal puisqu’il est arrivé il y a quelques jours.

NC Ngoy

A.C.

Foot amateur et chez les jeunes

Aussi en AS Eupen