Une croix sur la saison 2020-21, tous sports confondus?

Pas avant le 15 janvier!
Pas avant le 15 janvier! - B.L.

Le Conseil National de Sécurité de ce vendredi n’a pas adouci les mesures concernant le secteur de l’horeca : il reste fermé jusqu’au 15 janvier, avec une prochaine évaluation prévue au début de l’année 2021. À partir de là, rien de neuf, donc, à propos des buvettes et cafétérias des clubs de sports, qui doivent également rester portes closes. Qu’en déduire, si ce n’est que les prochains jours, semaines et mois risquent d’être encore bien compliqués pour les dirigeants des clubs, toutes disciplines confondues.

Dans nos éditions de vendredi, Fabian Saussez, le président du comité provincial du football hennuyer, expliquait de façon ferme qu’il n’envisageait pas de reprise des championnats sans réouverture des buvettes, véritables cœurs des matricules. Avec, au bout, la menace d’une saison blanche. On se dirige donc tout droit vers cette issue. Et le football n’est évidemment pas la seule discipline dans le cas. Pour le basket, le volley et le rugby, cela semble également très compromis. De fait, comment prétendre boucler une saison complète en cinq mois, alors que quelques rencontres seulement programmées au premier tour ont été disputées ? Mission impossible. À moins de respecter deux conditions. Primo, que la reprise ait lieu au plus tôt, en janvier, ce qui n’est pas garanti. Secundo, que les principaux acteurs, tout sauf des professionnels, acceptent de jouer en semaine, après leur journée de boulot. C’est loin d’être gagné.

Il y a quand même quelques sourires après le CNS de vendredi puisque les piscines seront à nouveau accessibles à partir du 1er décembre. Sans buvette là aussi, bien entendu. N’empêche, nageurs et joueurs de water-polo vont pouvoir à nouveau pratiquer leur passion. Les autres sportifs, eux, vont encore devoir patienter, sans la moindre perspective. Le pire, sans doute.

F.Mi.

Aussi en Sport régional